amour platoniqueUn amour platonique est un amour sans attirance physique et relations sexuelles, c’est un amour de type intellectuel. Le concept d’amour chaste est apparu au 16ème siècle par le philosophe italien Marsile Ficin sous le nom « Amor Platonicus » qui fait référence au Banquet de Platon et où Socrate décrit une échelle, une ascension qui va de l’amour le plus bas, celui de l’attirance du corps, au plus haut, la contemplation, l’amour de la Beauté. Un amour pur est souvent vu comme idéal, il est celui des poètes, à l’opposé de l’amour vulgaire et fugace lié à l’attirance physique. Dans quels cas aujourd’hui parle –t’on de relation amoureuse platonique et comment peut-il évoluer dans le temps ?

Les différents amours platoniques

Un amour chaste entre un homme et une femme n’est pas une amitié. Historiquement, le terme de platonique était synonyme d’amour courtois, les amants aiment l’esprit de l’être aimé et non son corps. C’est aussi l’amour entre les personnes d’une même famille.

Aujourd’hui le terme est un peu différent, il est parfois vu comme péjoratif et pour certains se résume à « des sentiments mais pas de sexe » ou pas d’intérêt pour le sexe. C’est dénigrer ce que beaucoup de personnes vivent et apprécient.

C’est toujours une relation intense mais sans rapports physiques. Cela peut être le cas lors de relations impossibles pour X raisons, familiales, amitié amoureuse, religieuses ou des relations à distance par exemple.

Il existe aussi le cas où une des deux personnes n’est pas du tout intéressée par l’amour physique, l’autre personne s’en contente du moins, pendant un certain temps, tout en espérant parfois secrètement ou inconsciemment, plus.

L’évolution de l’amour platonique

Selon Socrate, l’amour, c’est désirer ce que l’on n’a pas, ce que l’on n’est pas, l’amour est donc fondamentalement égoïste. Dans une relation amoureuse, idéale ou plus traditionnelle, ce sont deux personnes qui se rencontrent et deux désirs conscients ou inconscients différents qui se télescopent.

Un amour chaste n’est souvent qu’une phase, qui peut durer plusieurs années, mais peut se terminer suite à la lassitude d’un membre du couple qui désire plus, c’est-à-dire, des relations physiques et sexuelles.

L’amour pur est celui d’un idéal, avec le temps, le fantasme s’estompe et la réalité prend place, soit vers un arrêt de la relation car l’autre est mis sur un piédestal et n’existe donc pas soit, cet amour parfait est conscient et auquel cas il peut durer de nombreuses années.

C’était le cas des relations épistolaires dans l’ancien temps qui pouvaient durer de nombreuses décennies ou des relations purement virtuelles avec Internet aujourd’hui où l’on aime sans consommer.

L’amour pur peut être aussi celui qui arrive naturellement après plusieurs années de vie commune. L’âge aidant, les sentiments sont présents mais le désir physique n’existe plus, l’on vit alors comme un frère et une sœur.

L’amour platonique, en conclusion

 

Cet amour-là, comme tous les amours chastes peut être très beau, car l’amour est durable, solide et non lié à l’attrait physique, mais il peut aussi parfois être douloureux si l’une des deux personnes du couple a encore de l’attirance physique pour l’autre.

Quel que soit le type d’amour platonique, comme tout sentiment, il change et peut évoluer, soit dans un sens, soit dans un autre avec le temps.

Vous trouverez d’autres articles intéressants en cliquant ici



Image courtesy of stockimages at FreeDigitalPhotos.net

http://onlinecasino-games.com